Passer au contenu

/ Les bibliothèques

Je donne

Rechercher

Modernisation des bibliothèques

Deux étudiantes

Les bibliothèques/UdeM modernisent leurs espaces sur plusieurs fronts, et selon plusieurs approches : 

  • Codesign : permet d'impliquer les membres de la communauté UdeM dès les premières étapes de conception des projets afin de tenir compte des besoins et idées propres au personnel enseignant, de recherche, et aux étudiantes et étudiants et ainsi améliorer les espaces.
  • Partenariat avec les autres bibliothèques universitaires : permet de partager les idées, les expériences et les expertises avec d'autres établissements, en plus de profiter du partage des ressources et des coûts lors d'achats groupés.
Libre-service

Bibliothèques en libre-service

En réponse à un plus grand besoin de flexibilité dans l'accès aux collections et aux services des bibliothèques, des initiatives en libre-service ou à la demande ont été déployées aux bibliothèques.

Le prêt en libre-service est offert à la Bibliothèque des sciences. La réserve de cours de la Bibliothèque de mathématiques et informatique est également offerte en libre-service.

De cet élan, on compte notamment la mise en service de dispositifs de production de savoirs en libre-service : laboratoire de visualisation, studio d’enregistrements automatisés, laboratoire de création numérique, fab lab, etc.

Communiqués

Accès aux collections en libre-service

Production des savoirs en libre-service

Accès à de l'aide en libre-service

Collections
Marge de manoeuvre

Gestion proactive des collections

En parallèle du projet i.de-bi.um ont cours d’autres chantiers majeurs aux bibliothèques/UdeM, dont la gestion proactive des collections.


Les Bibliothèques doivent réduire l’espace occupé par les collections imprimées pour ouvrir la voie à la réaffectation des surfaces libérées au bénéfice des usagers. Le défi est considérable : minimiser les impacts sur la communauté, sélectionner judicieusement les documents à conserver en bibliothèque et préserver à  long terme les documents qui doivent l’être.


L’acquisition d’archives électroniques de périodiques est une première façon d’y arriver. Les Bibliothèques analysent par ailleurs finement l’usage de leurs collections imprimées pour être en mesure de les déployer plus stratégiquement. Elles misent sur l’expertise des membres de l’équipe et elles tiennent compte des particularités disciplinaires.


Enfin, elles sont à la recherche d’une solution permanente pour la conservation à long terme de leurs collections, solution qui serait idéalement partagée avec d’autres universités.

Communiqués

Expérience étudiante
Luminothérapie

Amélioration de l'expérience étudiante

L’amélioration de l’expérience étudiante passe par une multitude de mesures allant de l’augmentation des heures d’ouverture à l’élaboration d’une offre de service de type bibliothèque expérientielle. L’objectif est de favoriser le développement d’habiletés, ainsi que l’appropriation des savoir-faire et des technologies utilisées dans les milieux de travail.


D’autres initiatives font partie de cet élan, comme la mise en service de dispositifs de production de savoirs en libre-service : laboratoire de visualisation, studio d’enregistrements automatisés, laboratoire de création numérique, fab lab, etc.


Le renouvellement du mobilier, les rénovations, la revitalisation de l’offre technologique et le déploiement d’activités et de services pour le mieux-être des étudiants sont d’autres mesures qu’ont prises les Bibliothèques pour améliorer l’expérience étudiante.

La Bibliothèque des sciences, inaugurée en 2019, est également un projet d'envergure d'amélioration des espaces. Pour en savoir plus sur le projet, visitez la section sur le projet de la Bibliothèque des sciences.

Communiqués

Renouvellement des espaces

Initiatives bien-être étudiant

i.de-bi.um

i.de-bi.um : le projet

i.de-bi.um : Initiative de design en bibliothèque de l’Université de Montréal est une collaboration de 3 ans qui, à terme en 2021, permettra de mettre sur pied un projet de prospective et de conception collaborative basé sur l’expérience-usager. Étudiants, professeurs, chercheurs et employés sont conviés à participer à cet exercice. En raison des priorités universitaires, deux bibliothèques sont priorisées : Santé et Thérèse-Gouin-Décarie.


Le but de ce partenariat est de permettre aux bibliothèques/UdeM de repenser de façon holistique leur rôle au sein de la communauté universitaire, à revoir l’éventail des services et à explorer les différentes formes qu’ils peuvent prendre dans l’environnement. S’en suivra, dans le même esprit, un travail de conception participative qui tiendra compte des besoins et des pratiques émergentes des usagers.


Rattaché à l’Université de Montréal, le groupe de recherche Design et société est composé de chercheurs, et plus précisément du professeur Philippe Gauthier de l’École de design, des professeurs Marie D. Martel et Jean-Sébastien Sauvé de l’École de bibliothéconomie et des sciences de l’information, ainsi que d’étudiants issus de divers horizons disciplinaires.

Communiqué

L'initiative de design en bibliothèque pour repenser les bibliothèques globalement - un défi intéressant