Passer au contenu

/ Les bibliothèques

Je donne

Rechercher

Fonds Paul-Zumthor

Résultats de recherche dans le catalogue Atrium

Paul Zumthor

Après avoir dirigé pendant 20 ans l’Institut des langues et littératures romanes de l’Université d’Amsterdam, Paul Zumthor devint en 1968 professeur à la bouillonnante université parisienne de Vincennes. Après un détour par l’Université Yale, il accepta en 1972 un poste à l’Université de Montréal, qu’il occupa jusqu’à sa retraite, en 1980. Il résida à Montréal jusqu’à son décès, survenu en 1995.

De son œuvre érudite et imposante, on retient ce trait fondamental, déterminant ce que nous appelons l’esprit Paul Zumthor : la quête du sens de l’homme contemporain passe par un dialogue entre les civilisations, soutenu par les enquêtes historiques et ethnologiques.

Paul Zumthor fut avant tout médiéviste. Il découvrit la civilisation médiévale à l’occasion d’un cours d’histoire du droit, mais ce fut par des études littéraires qu’il se consacra à son étude. Il caractérisait le Moyen Âge comme une civilisation dont nous sommes les héritiers immédiats, mais de laquelle nous sommes définitivement coupés. Cette période s’offrait à lui comme une altérité à reconstituer indéfiniment parce que jamais définitivement saisie. Le défi est d’autant plus stimulant, ajoutait-il, que le Moyen Âge constitue peut-être le dernier moment de la civilisation occidentale qu’on peut saisir dans sa globalité.

Le fonds

C’est en 2007 que Mme Marie-Louise Ollier, veuve de Paul Zumthor, a souhaité faire don à la Bibliothèque des livres rares et collections spéciales d’un fonds documentaire témoignant de l’activité intellectuelle du chercheur.

Le Fonds documentaire Paul-Zumthor, actuellement constitué des publications de cet important médiéviste, est promis à prendre de l’ampleur dans le futur par l’ajout d’archives liées à l’élaboration de l’œuvre de Zumthor ainsi que d’ouvrages issus de sa bibliothèque personnelle. Le fonds rassemble à ce jour une cinquantaine de monographies, près de quarante chapitres de livres et cent trente-neuf articles de périodiques. Cela représente la quasi-totalité des publications de Paul Zumthor, aussi bien comme écrivain que comme médiéviste, philologue ou poéticien. La bibliographie exhaustive de ces travaux a été établie par le chercheur Francis Gingras, à la fois sous forme raisonnée et sous forme chronologique.

Le fonds documentaire conservé à la Bibliothèque possède quant à lui les textes les plus importants de Paul Zumthor et ce aussi bien dans les éditions originales que dans les rééditions et les traductions qui peuvent avoir été publiées. C’est par exemple le cas de textes fondateurs comme Essai de poétique médiévale ou encore Langue, texte, énigme. On y trouvera également des textes rares, aujourd’hui difficiles à trouver, tels que le premier poème de Zumthor La douleur d’Adam, publié en 1936 ou encore le recueil Le chevalier publié par « Les Cahiers du Cercle de Dante » en 1938.

L’immense curiosité intellectuelle qui caractérisa Paul Zumthor s’est exprimée dans une production abondante que les chercheurs trouveront rassemblée à la Bibliothèque des livres rares et collections spéciales.